Le retournement de notre compost

Ce jeudi 14 janvier, avec Constance,  chargée de Prévention à la direction de la Collecte et du Traitement des Déchets Ménagers (DCTDM)  de la communauté d’Agglomération Nîmes Métropole, nous avons effectué le premier retournement de notre compost.

A l’ouverture du bac, nous avons pu voir au moins 2 couches bien différentes : une épaisse plutôt claire et une plus fine, de couleur presque noire.

Nous avons étendu une bâche, posé les pieds dessus car il y avait du vent, et vidé (c’est surtout Constance qui l’a fait avec une pelle !) tout ce qu’il y avait à l’intérieur. Nous avons cassé le compost trop serré avec des « aérateurs ». C’était noir, ça sentait les champignons.

On a regardé de plus près, il n’y avait pas beaucoup d’insectes . Nous n’avons vu que 2 escargots. Et puis nous avons trouvé une très grosse larve ! Elle était énorme ! Regardez la photo ! Constance nous a appris que c’était une larve d’un scarabée rhinocéros ! Elle vit toute seule au milieu de notre compost ! Nous avons appris qu’elle se nourrissait de feuilles, d’épluchures… Ce scarabée est protégé alors nous avons remis sa larve dans le bac et elle s’est enfoncée dedans, peut-être pour avoir chaud !

Grace au composteur, nous avons créé de la vraie terre ! C’était incroyable ! Nous pourrons l’utiliser pour nos plantations.

Mais avant de tout remettre dans le bac, nous avons enlevé des « choses » qui ne devaient pas se trouver dans notre compost : c’était des erreurs !! On a retiré un emballage de bonbon, des bouts de plastique, des étiquettes sur une peau de banane, un élastique en caoutchouc et un morceau d’aluminium. Nous les avons mis dans une poubelle pour les déchets recyclables.

Puis nous avons tout remis dans le bac. Jusqu’au prochain retournement dans 3 ou 4 mois.

Agathe, Evan, Julia, Romane, Alexandru, Alexia et Mathis.