Ce mardi 6 décembre, la classe des CP/CE1 est allée au musée d’histoire naturelle pour étudier les animaux et leur trace.

 

Nous avons tout d’abord observé des animaux naturalisés: un marcassin, un pic vert, une fouine, écureuil, un lapin, une chouette et un castor.

Puis l’intervenant nous a expliqué que les animaux nous laissaient des traces.

Il y en a de deux sortes :

 

*Empreintes au sol. Les plus faciles à repérer sont celles faites dans la boue, la neige en ce qui concerne les mammifères.

Elles sont profondes et entières si l’animal marche. En revanche, elles sont à moitié (partie supérieure de la patte) si l’animal court pour chasser ou fuir.

* cacas(déjection) qui permettent de savoir ce que l’animal mange (régime alimentaire. Si la déjection est sous forme de boudin alors l’animal est carnivore, si c’est sous forme de boulettes alors il est herbivore.

 

Ensuite, l’intervenant a poursuivi l’atelier en nous expliquant comment prélever une empreinte.

Nous avons alors eu des moules différents, de l’eau et du plâtre. Nous avons réalisé avec l’aide des parents la préparation eau/plâtre que nous avons versé dans les moules.

 

Pendant que celle-ci se durcissait, nous avons joué à un jeu par équipe où il fallait deviner à qui appartenait la trace de l’animal.

 

A la fin du jeu, nous avons pu démouler les empreintes et repartir avec elles.

C’était très bien.

 

  • Alix : j’ai appris que les animaux qui mangeaient de l’herbe s’appelaient des herbivores et les autres des carnivores.
  • Margot : je sais comment faire pour prélever une empreinte dans la nature.
  • Lorenzo : j’ai retenu comment on naturalisait un animal.
  • Pauline,Jason, Amy, Cloé, Clara, Zoé et Nivine: J’ai bien aimé faire l’activité avec le plâtre.
  • Jules : j’ai bien aimé les jeux et c’était une belle matinée.
  • Alexandre : j’ai bien aimé le jeu où il fallait reconnaître à quel animal appartenait la trace.
  • Sébastien et Anthony : ce qui m’a le plus pu c’est voir la différence des empreintes de félin et voir que les griffes n’apparaissaient pas car elles sont rétractiles.
  • Tim : c’est la mue de serpent qui m’a plu.